• La province de Mendoza est connue pour sa capitale Mendoza, son vin, son rafting et son Aconcagua.

    La ville de Mendoza est agréable, verte et sans immeubles. Il y a des jolies petites places pour prendre le soleil et une rue pietonne pour boire un coup. Le parc est grand et il est agréable de s'y promener en vélo.

    J'avoue que les bodegas m'ennuient aussi n'en ai-je visitée aucune mais j'ai fait la route des vins et franchement, bof bof...

    Le rafting est une activité sympathique et sans réel danger.

    El parque nacional Aconcagua est vraiment très beau. Il est possible de marcher un peu dans le parc, voire même de faire un trek -6 à 8h l'aller- jusqu'à Plaza Francia le 1er camp de base sans être forcément être andiniste mais on arrive quand même à 4200m. Après, seuls les vrais andinistes pourront continuer avec bien sûr une autorisation des gardes du parc.

    Attention la saison des trekkings est du 15 nov au 15 mars. Hors cette période seul un circuit de 2 km est ouvert. Vous pouvez télécharger les trekkings, des conseils et des infos sur les infrastructures sur le site du parc.

    Il faut savoir que pour visiter la province et en particulier el puente del inca, Upsallata( ou fut tourné le dernier empereur avec Brad Pitt ) il est presqu'indispensable d'être motorisé.

    J'ai beaucoup aimé Potrerillos situé à 75km de Mendoza à 2200m d'altitude. Calme, vue sur la cordillière, petites balades possibles, un bon choix pour qui veut se détendre.

    Plus au sud la zone de San Rafael est plaisante mais ne justifie le déplacement que si l'on a du temps. La principale attraction réside dans le Cañon del atuel, un magnifique cañon qui vaut la peine si vous avez, comme toujours, votre moyen de transport, qui peut être un vélo loué à l'entrée du cañon, enfin bon c'est un cañon, ça monte ça descend, etc... Possibilté de rafting. L'endroit est très prisé des mendocinos aussi attention aux fins de semaine et vacances surchargées qui voient les logements pris d'assaut et je parle d'expérience...

    PLUS DE PHOTOS


    2 commentaires
  • Erigées à justre titre merveille du monde les chutes sont un incontournable de l'Argentine.

    Dans quel sens faire la visite? D'abord Brésil ou Argentine?

    Les réponses varient selon les gens.

    Pour moi en 1er le côté brésilien car il offre un panorama complet des chutes alors que le côté argentin  nous place plutôt dessous. Attention les excursions en bateau proposées côté Brésil sont plus chères.

    Un PLAN

    Dormir une nuit à Foz do Iguazu n'est pas stupide car les hôtels y sont bien(miam le petit dej'!) et en plus il y a une super churrascaria pas chère (14Rs le buffet libre en 2010) à l'angle de l'av. Kubitschek et Julio Pasa.

    Ensuite changer de pays et dormir à Puerto Iguazu. Le passage de frontière prend un peu de temps car vous devez descendre du bus pour tamponner votre passeport et attendre le bus suivant. Mais, les contrôles étant inexistants, si vous décidez de ne passer qu'une seule nuit au Brésil, inutile de faire les formalités. Faites comme si vous visitiez les chutes à la journée.

    Deux jours côté argentin me paraissent parfaits sans compter que le 2ème jour est demi-tarif si vous gardez votre ticket!

    Le 1er jour pour faire le tour complet, c'est plus long que vous ne le croyez. Vous pouvez faire une balade (1heure et demie aller-retour) dans la "jungle" avec petite cacasde en final.

    Le 2ème jour pour s'offrir le bateau qui va sous la chute ou presque et retourner une 2ème fois à la garganta del diablo pour le coucher de soleil. Il n'y a alors pratiquemment plus personne.

    On peut sans problème acheter à manger des deux côtés mais c'est préférable de ramener ses propres sandwiches.

    PLUS DE PHOTOS


    2 commentaires
  •  

    Que voir? Que faire?L'Argentine est un pays très vaste et le visiter n'est pas forcément simple si l'on n'a que peu de temps et peu de moyens financiers.

    Les grandes distances obligent soit à prendre l'avion soit "perdre" 18-20 heures dans un bus quand ce n'est pas plus.

    L'Argentine est pour moi le pays des "spots touristiques", c'est à dire qu'il y a vraiment des choses magnifiques à voir mais entre chaque spot il n'y a rien. De plus si les transports longues distances et dans les villes sont très efficaces ensuite les transports locaux sont difficiles. On se retrouve souvent à contre coeur obligé de choisir entre la location de voiture et le tour organisé.

    Que voir donc?

    Las cataratas d'Iguazu, Le Nord-ouest argentin (Salta), les baleines (peninsula Valdes), Ushuhaia, le glacier Perito Moreno (El Calafate), l'Aconcagua (Mendoza), Bariloche et Buenos Aires bien sûr!

    Pour la plage rien ne vaut le Brésil!

    Une précision importante: nous avons fait pratiquemment tous nos voyages en Argentine en louant une voiture une fois arrivé dans la capitale de la province.

     

     


    votre commentaire
  • Télécharger le fichier: ICI

    Voici ce que nous avons fait dans le NOA. Attention nous avions du temps, ce qui est un luxe.

    Nous y avons passé une fois trois semaines et une autre fois 15 jours.

    Nous avons chaque fois loué une voiture  à Salta.

    Salta:

    La ville de Salta est agréable mais n'est pas non plus la merveille promise par les argentins surtout si vous connaissez déjà Cuzco, Cartegena de las indias ou Ouro Preto.

    Temps de visite : de 1 à 3 jours.

    A faire :

    - un tour à pied dans le centre ville avec les bâtiments coloniaux, les églises, la place…

    - le musée archéologique de haute montagne ( MAAM)

    - la colline (montée du téléphérique) pour avoir une vue sur la région.

    - écouter de la musique dans une peña.

    - el tren de las nubes . Personnellement je ne l’ai jamais pris. Je trouve cela très cher!

     

    Pour les hébergements :

    Attention tout peut être plein en juillet. Cela nous est arrivé une fois.

    L’office du tourisme vous aidera à trouver un hôtel. Ils vous donnent les disponibilités.

    Voici deux hôtels que j’ai bien aimé. Ils sont dans la gamme supérieure des prix.

    Hôtel el  Antiguo Convento  et Hôtel boutique la Vicuña

    Salta

    Pour avoir la carte sur google maps, allez ICI

    Vers le nord (DES PHOTOS)

     

    Il y a deux routes pour aller de Salta à Jujuy, les deux sont asphaltées:

     - la voie rapide qui passe par General Guemes. Elle a des tronçons de 4 voies. (120 km- 1h30 à 2h). Le trajet est vert mais sans intérêt particulier.

    - la route 9 dite de la cornisa (94 km-2h)  qui passe par une forêt de Yungas, et qui a des superbes points de vue. Je la recommande si les temps est au beau.

    Le Nord Ouest

     Pour voir la carte sur google maps  ICI avec notamment des randonnées.  

    San Salvador de Jujuy

    Il vaut mieux continuer sa route et aller directement jusqu’à Tilcara ou Purmamarca.

    Ceci dit, si vous avez le temps, la ville est sympathique. Il y a un marché d’artisanat, une cathédrale et la place qui peuvent vous permettre d’occuper une fin de journée agréablement.

     

    La Quebrada de Humahuaca

    C’est la vallée qui démarre à 40km au nord de Jujuy et s’arrète à la bifurcation pour Iruya. On l’appelle aussi la vallée des peintres car les montagnes ont des couleurs très variées.

     Tilcara.

    C’est souvent le village de départ pour la visite de la Quebrada. Il est très touristique mais avec une bonne ambiance. Il y a des hébergements pour tous les goûts qui sont d’ailleurs parfois tous plein.

    A faire :

    - visiter le pucará qui est légèrement au sud de la ville.

    - monter en haut de la petite coline juste avant le pucará (il y a une croix au sommet) pour avoir une vue sur toute la vallée

    - la balade à la garganta del Diablo – compter une bonne demi-journée –  je trouve qu’on pénètre dans le décor. 

     

    Purmamarca

    C’est un petit village calme surtout la nuit.

    En journée les touristes viennent y voir la montagne aux 7 couleurs.

    On peut en faire le tour à pied, et en voiture aussi, ce qui est dommage ! 

    Si vous aimez le calme je vous recommande de dormir ici. De plus le couché de soleil sur la montagne est vraiment sympa, une fois j’ai testé aussi le levée de soleil qui est mythique !!!


    Salinas Grandes 

    A faire si vous ne visiter que le nord Argentin et ne continuez pas jusqu’aux Salar d’Uyuni.

    Certaines agences conseillent de visiter le village de Susques. Personnellement je le trouve horrible !

    La route 52 -asphaltée- passe par Purmamarca puis monte en lassés jusqu’au plateau. On passe de 2400m (Purmamarca) à 4 170 m en moins d’une heure.

    Il y a des petits vendeurs de souvenir au col. Comptez ensuite encore une ½ heure pour arriver aux salinas.

    (65 km Purmamarca – Salinas Grandes)

    La route, en très bon état et asphaltée sur sa totalité, rejoint San Pedro de Atacama au Chili.

    Le poste de douane chilien est à San Pedro !

    Maimara

    Il y a une promenade dans la vallée de las Señoritas qui part du cimetière. Le début est un peu pénible mais les formations rocheuses sont intéressantes.

     

    Humahuaca

    2 900m d’altitude –

    J’aime ce village mais il ne plait pas à tout le monde.

    A faire :

    - monter au monument à l’indépendance

    - une petite balade vers la vierge avec une belle vue sur la vallée

    - Ne pas aller à pied aux vestiges de Cocacta car ils sont loin et en plus introuvables seul.

    - faire la piste jusqu’à la montagne aux 16 couleurs si vous avez le temps.

     

    Iruya

    Ce village perdu au bout du monde devient une destination de plus en plus touristique.

    Je déconseille de faire l’allé-retours sur une journée, le trajet est long et accidenté. Vous aurez l’impression de n’avoir fait que de la voiture. Il vaut mieux, si vous n’avez qu’un jour, aller à la montagne aux 16 couleurs d’Humahuaca.


    Vers le Sud

    Il est possible de faire une boucle : Salta – Cafayate (asphalte 190km- 3h) puis Cafayate – Cachi (piste 155km -5h)  enfin Cachi – Salta (asphalte 160km - 4h).

    Certaines personnes font la boucle en 2 jours, je trouve cela dommage. Trois jours me semblent être un minimum, 4 jours vous permettrons de prendre votre temps et de faire soit une balade soit un bout de route vers San Antonio de los Cobres.

    Il y a des arrêts intéressants sur les trois trajets.

    Sur la route 68 environ 50km avant d’arriver à Cafayate, vous passerez par la quebrada de las Conchas. Les formations rocheuses sont impressionnantes et très belles. Il est dommage qu’aucunes balades ne soient indiquées. La visite se fait donc en voiture.

    Vous pouvez aussi louer des vélos à Cafayate. Certaines agences vous déposent à la Garganta del Diablo et vous ne faites que le retour (environ 50km). Les guides indiquent que les bus « El Indio » prennent les vélos et vous déposent- à vérifier !

     

    Cafayate

    Cafayate est une ville très touristique mais agréable. Sans grand intérêt en soi si ce n'est le vin et une balade dans un cañon bien sympathique. Il y fait beaucoup moins froid que dans le reste du NOA en hiver et donc beaucoup plus chaud en été !

    A faire :

    - visiter la quebrada de las Conchas (voir plus haut)

    - la balade au cañon. Si vous ne devez faire qu’une balade c’est celle-ci.

    - visiter les ruines de Quilmes à 55 km au sud. (50 asphalte puis 5 d’une bonne piste)

     

     

    Le Nord Ouest

    Retrouvez cette carte ICI

     

    Sur la route 40 qui va de Cafayate à Cachi est une piste faisable avec une voiture de tourisme. La route est très belle, elle traverse des formations rocheuses superbes et des paysages sympas. On se croirait dans un western. D’ailleurs c’est dans la région qu’à été filmé Lucky-Luke.

    Personnellement je n’ai pas vu l’intérêt d’Angastaco.

    Molinos a une église classée monument historique.

    De Molinos à Cachi on peut, soit continuer sur la 40 ou passer par le chemin des artisans. C’est un peu cher mais de bonne qualité par rapport à ce qu’on trouve ailleurs. Et à priori il n’y a pas de revendeurs.

     

    Cachi

    Cachi est un petit village qui vaut la peine d'être visité et mérite que l'on y passe une nuit. Il a gardé ses maisons traditionnelles et le charme d’un petit village ce qui est rare en Argentine.

    Il y a de très bons restos à Cachi dont malheureusement je ne retrouve pas les noms.

    Pour dormir j’ai aimé : El Cortijo un hôtel boutique plutôt haut de gamme.

     

    La route 40 vers San Antonio de los Cobres est particulièrement belle. Le trajet jusqu’à la Poma est facilement faisable. On peut manger à La Poma et faire un petit arrêt à une autre Garganta del Diablo. Les vues sont très belles.

     

    La route 33 qui va de Cachi à Salta passe par la recta Tintin et traverse el parque national Los Cardones. On peut faire une pause repas –si vous avez un pique nique – à la valle Encantado et profiter pour faire une petite marche facile d’une heure. Il y a une superbe vue et l’endroit est très calme.

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique